Connect with us

Annual Top Films Lists

Top 200 Most Anticipated Films for 2014: #190. Stéphane Lafleur’s Tu Dors Nicole

Tu Dors Nicole

Director: Stéphane Lafleur
Writer: Stéphane Lafleur
Producers: micro_scope’s Luc Déry and Kim McCraw
U.S. Distributor: Rights Available
Cast: Julianne Côté, Catherine St-Laurent, Marc-André Grondin, Francis La Haye and Simon Larouche

The tendency of throwing his Coenesque character set into perilous type of predicaments should continue with his summer set, boys vs. girls titled Tu Dors Nicole. A third feature for Quebecois helmer Stéphane Lafleur, we fully expect to stick to the same black humor template found in his previous pair: the festival favorites Continental, un film and En terrain connu.

Gist: Enjoying the family home while her parents are away, Nicole (22 years old) is quietly spending the first weeks of her year off until her older brother Rémi shows up with his music group. The summer then takes an unexpected turn for Nicole and her best friend Véronique.

Release Date: Filming took place last August and while there was no mention of Berlin Film Fest invite, we’re fairly certain that a Cannes, Locarno or Venice invite is the cards and we can add a warm red carpet return at TIFF in September to that.

[related]Top 200 Most Anticipated Films of 2014[/related]

Si Stéphane Lafleur et son groupe Avec pas d’casque ne sont pas en train d’écumer les nombreux festivals en cette période estivale, c’est que le musicien devait céder son été au cinéaste : l’auteur et réalisateur tourne présentement sont troisième long métrage, Tu dors Nicole.

Ses parents partis, Nicole (incarnée par Julianne Côté, que l’on a pu voir notamment dans Le Ring d’Anaïs Barbeau-Lavalette) invite sa meilleure amie, Véronique (qui nous fera découvrir Catherine St-Laurent) à venir habiter tout l’été avec elle dans la maison familiale. Mais voilà que son grand frère Rémi (Marc-André Grondin), jeune homme dans la trentaine dont elle n’est pas très proche, débarque avec son «band» de musique (Francis La Haye et Simon Larouche) pour un séjour prolongé dédié à la pratique.

Envahie, dérangée par cette présence et les bruits qu’elle encourt, et voyant sa relation avec son amie subir les affres du temps, la jeune femme décidera de s’enfuir avec cette dernière, question d’aller voir ce que la vie pourrait bien leur réserver dans un endroit aussi éloigné que l’Islande.
Entre deux mondes

Après son film d’hiver En terrain connu, Stéphane Lafleur a eu envie d’un film d’été, saison qui lui a inspiré un temps d’arrêt sur la vie d’une jeune fille de 22 ans. Nicole est à ce moment de l’existence où on ne sait pas trop comment entamer une «vie d’adulte», tendant à étirer une sorte de parenthèse, de suspension dans le temps.

Selon Luc Déry, coproducteur du projet, le cinéaste nous entraînera à nouveau dans un univers singulier imprégné d’une petite dose d’étrangeté à tendance surréaliste, et de sensations parfois inconfortables, sans oublier cet humour décalé que l’on aime chez le réalisateur du primé Continental, un film sans fusil.

«La nuit est très présente dans le film, c’est un été de canicule, Nicole a du mal à dormir dans cette chaleur, elle fait de l’insomnie… Ça donne lieu à des petits glissements dans le monde de ses rêves, dans une certaine fantaisie», laisse planer le producteur qui, sans dévoiler si les deux jeunes femmes atteindront bien l’Islande, confirme qu’il n’y aura pas de tournage au pays des geysers.

En visite sur le plateau de tournage cette semaine, les médias ont pu découvrir ce bungalow de Saint-Amable où se déroule la majeure partie des scènes de ce film, que Stéphane Lafleur a eu envie de tourner en noir et blanc. Une audace inspirée par un livre de photos sous le thème de l’été, que lui apporté Sara Mishara, sa fidèle directrice photo depuis Continental, un film sans fusil.

«Elle m’a dit: “le sentiment que tu cherches est vraiment là. C’est du noir et blanc, mais on peut peut-être transposer ce style en couleurs?” Mais à partir de ce moment-là, l’idée de tourner en noir et blanc a germé dans ma tête: le rêve, la nuit, l’insomnie, et aussi cette intemporalité que je voulais, comme dans mes autres films, ce côté un peu hors du temps… le noir et blanc nous permet d’accentuer tout ça», raconte l’auteur et réalisateur, ajoutant que cette esthétique naît également de l’univers intérieur de son personnage central, Nicole.

Univers que nous ne découvrirons donc qu’en 2014, à la sortie de Tu dors Nicole.

Eric Lavallée is the founder, CEO, editor-in-chief, film journalist, and critic at IONCINEMA.com, established in 2000. A regular at Sundance, Cannes, and Venice, Eric holds a BFA in film studies from the Mel Hoppenheim School of Cinema. In 2013, he served on the narrative competition jury at the SXSW Film Festival. He was an associate producer on Mark Jackson’s "This Teacher" (2018 LA Film Festival, 2018 BFI London). In 2022, he was a New Flesh Juror for Best First Feature at the Fantasia International Film Festival. Current top films for 2023 include The Zone of Interest (Glazer), Inside the Yellow Cocoon Shell (Pham Thien An), Totem (Lila Avilés), La Chimera (Alice Rohrwacher), All Dirt Roads Taste of Salt (Raven Jackson).

Click to comment

More in Annual Top Films Lists

To Top